lessive naturelle maison

Comment faire sa lessive naturelle maison pour un linge propre et frais ?

Voilà le défi que j’ai relevé il y a plusieurs années lorsque je suis devenue maman, qui m’a permis de changer toute ma perspective sur l’impact des produits d’hygiène, de soin et de beauté sur notre santé.

Pourtant experte de l’industrie cosmétique par le passé, il m’était devenu insupportable de me rendre au rayon lessive du supermarché. J’ai eu un véritable déclic lorsqu’il a fallu faire des choix conscients pour laver le linge de mes enfants, puis de toute la famille.

Toute une remise en question m’a amené à pousser mes recherches pour trouver une recette idéale et facile à faire (maman de 2 enfants en bas âge, je n’avais pas trop de temps à consacrer à des essais ) mais surtout accessible et efficace. Je cherchais du concret, une recette qui avait déjà fait ses preuves, abordable, avec des ingrédients faciles à trouver.

Certes moins glamour, moins parfumée, moins rapide que de l’acheter mais elle vous évitera les sulfonates, les chélatants, les peroxydes, les parfums de synthèse et les colorants qui provoquent tant de dégâts dans tout notre écosystème personnel et environnemental.

Pourquoi faire sa lessive naturelle maison ?

On ne connait pas réellement la composition des lessives que l’on trouve dans le commerce. Les industriels ne sont pas obligés de donner autant de détails que pour les produits alimentaires. Ils ne sont pas non plus obligés de clarifier l’appellation des composants, ce qui donne souvent une liste d’ingrédients incompréhensibles pour le commun des mortels.

Pour notre santé, il est vraiment dans notre intérêt de s’intéresser de plus près à la composition de la lessive que l’on utilise afin de se protéger des substances nocives dont on ne contrôle ni la fabrication, la provenance et la manière dont elles agissent dans notre corps.

Focus sur l’impact des substances toxiques sur le corps :

« Comme le vêtement contribue à faire entrer dans notre corps par la peau les substances toxiques qui se trouvent dans la lessive, on ne peut pas se permettre de les laisser pénétrer et provoquer des dégâts sur notre santé. Surtout au niveau des parties intimes (sexe et seins chez la femme) et des zones du corps les plus couvertes car elles peuvent dérégler notre flore bactérienne en provoquant des symptômes très désagréables (mycoses, sècheresse, rougeurs, démangeaisons, etc.)

Certaines substances et parfums de synthèse ont même une influence sur notre mental et peuvent nous embrumer,  nous donner des maux de tête ou avoir une influence sur nos hormones. »

Les premiers concernés sont les bébés ! Leur peau est tellement fine et fragile qu’elle se comporte comme une véritable éponge. Elle absorbe sans pouvoir se protéger. La plupart des nourrissons développent des rougeurs et des boutons dès les premiers jours de vie tellement il existe de substances agressives dans les produits de lavage et cosmétiques (y compris ceux labelisés et dits conçus « spécialement pour les bébé ». C’est pour cette raison qu’il vaut mieux être vigilant en utilisant le moins de produits cosmétiques et d’hygiène possible sur leur peau.

Lorsqu’on fait sa lessive naturelle maison, un des grands avantages est que l’on peut la personnaliser à notre convenance en termes d’odeur, de tolérance et de facilité d’utilisation et la décliner en fonction du type de linge.

Le vêtements blancs pourront être lavés avec davantage de percarbonate tandis que le linge bébé sera lavé avec une lessive très douce et sans parfum, etc.

Une lessive chouette aussi pour la planète

La plupart des lessives ne sont pas formulées de manière à prendre soin du milieu aquatique et de la terre. On n’oublie que lorsqu’on lave notre linge, les saletés ainsi que tous les composants de la lessive sont rejetés dans nos sols terrestres et marins. 

En fabriquant sa propre lessive, on peut faire en sorte de limiter cette pollution indirecte et donc de préserver la santé de l’environnement, des animaux et des humains. 

Une lessive naturelle maison qui vous fait faire des économies

En plus de faire un pas pour votre santé, vous allez être bien surpris de faire des économies ! Avec environ 10 centimes la lessive maison contre 55 centimes avec une lessive du commerce, il n’y a aucune excuse de ce côté là, tout le monde peut le faire !

Il faut simplement pour ça acheter ou trouver ses ingrédients sur des boutiques en ligne comme aroma-zone,  greenweez ou slow cosmétique ou dans des boutiques locales/magasin bio local et suivre la recette donnée plus bas.

Naturel versus efficacité

Le naturel peut être bien plus efficace que n’importe quel produit du commerce, sinon plus ! (Ne serait-on pas en train de nous faire croire le contraire pour que l’on continue à acheter des bidons et des bidons de lessive pas très chouette ? 🤔)

Je peux d’ailleurs attester que les tâches partent beaucoup mieux avec cette lessive maison qu’avec une autre que j’aurais acheté. Je peux doser et adapter selon mon expérience et je l’utilise également pour faire tremper le linge très sale avant qu’il parte en machine.

Côté odeur, il faut un temps de transition pour s’habituer à avoir un linge qui sent le propre sans sentir de parfum particulier. Cependant il existe des astuces comme ajouter des huiles essentielles ou des parfums naturels.

Pour ma part je suis devenue accro (et mes filles aussi) à l’huile essentielle de lavande. J’en ajoute quelques gouttes dans le compartiment adoucissant et on se croirait dans un champ de lavande de la Drôme en plein mois de juillet.

La recette de la lessive naturelle maison

Il s’agit d’une recette de lessive au savon de Marseille. Il en existe d’autres comme la lessive à la cendre mais celle-ci reste simple à préparer et les ingrédients faciles à trouver.

INGRÉDIENTS pour 1L de lessive :

  • 50g de SAVON DE MARSEILLE
  • 2 cuillères à soupe de BICARBONATE DE SOUDE
  • 2 cuillères à soupe de CRISTAUX DE SOUDE
  • environ 15 à 20 gouttes (facultatif) d’HUILES ESSENTIELLES
  • 950 ml d’eau à 80°C

PRÉPARATION :

1.Dans une grande casserole, faire chauffer 950ml d’eau bouillante. Ajouter les copeaux de savon et les cristaux de soude et mélanger jusqu’à dissolution complète. Mélanger régulièrement sans trop agiter pour éviter la formation de mousse.

2.Laisser refroidir à température ambiante avant d’ajouter le bicarbonate de soude et les gouttes d’huiles essentielles.

3.Transvaser dans une bouteille en verre ou un flacon d’une contenance d’au moins 1,5L et agiter à nouveau toutes les 15 minutes jusqu’à total refroidissement.

Il se peut que la lessive épaississe malgré tout et parfois même devienne une crème solide. Cela dépend de la qualité du savon et de l’affinité avec les autres ingrédients. Il faudra alors la secouer très énergiquement avant de l’utiliser.

4.Utiliser environ 100ml de lessive pour une machine d’une capacité de 7kg au 3/4 pleine. Comme pour une lessive classique, pensez à adapter les quantités en fonctions de l’état de salissure du linge.

Pourquoi précisément ces ingrédients ?

Pour éviter d’avoir une lessive qui durcit, le savon de Marseille utilisé doit avoir été fabriqué avec de l’huile d’olive ou de l’huile de tournesol, sans glycérine (comme celui de chez Marius Fabre)

Si vous n’en trouvez pas en copeaux (qui sont plus chers à l’achat), il suffit de râper un savon avec une râpe à gros trous de cuisine ou une mandoline. C’est ce que je fais, je trouve que le cube de savon se conserve mieux, je râpe la quantité dont j’ai besoin et il m’en reste pout détacher le linge à la main.

Le bicarbonate de soude permet d’ajuster le pH de l’eau, d’éviter la formation de tartre et améliore l’efficacité de la lessive en agissant comme un détachant naturel. On peut faire sans mais la recette sera plus stable avec.

Quant aux cristaux de soude, ils sont différents du bicarbonate. Ils renforcent l’action détergente et ajoutent de l’efficacité la lessive.

Quelle huile essentielle ajouter à sa lessive naturelle maison ?

Il s’agit plutôt d’une question de préférence. L’huile essentielle de lavande est la plus connue et la mieux tolérée. Autrement, on peut utiliser de l’huile essentielle d’ylang ylang, de fleur d’oranger, de bois de santal, d’agrumes, etc. Si vous recherchez une action assainissante et antibactérienne choisissez de l’huile essentielle de tea tree.

Attention les femmes enceintes, allaitantes, les bébés et enfants de moins de 6 ans ne doivent pas être en contact avec la plupart des huiles essentielles. Elles sont naturelles mais très puissantes et pénètrent dans le sang (donc diffusées dans le corps). Seule l’huile essentielle de lavande vraie ou fine peut éventuellement être utilisée en très petite quantité (voir les recommandations pour chaque huile essentielle sur le site Compagnie des Sens)

Questions/réponses les plus fréquentes

Que faire si mon linge est taché ou très sale?

Faites le tremper en ayant frotté au préalable les parties marquées avec de la lessive dans de l’eau froide. Déposez-le ensuite dans la machine avec le reste du linge à laver.

Est-ce que cette recette convient si mon eau est calcaire ?

Si l’eau de votre ville est calcaire, vous pouvez ajouter 1 cuillère à soupe de cristaux de soude directement dans le tambour ou dans le compartiment à lessive si vous programmez votre machine pour plus tard.

Quel faire pour renforcer l’efficacité sur le linge blanc ?

Ajoutez 1 à 2 cuillère à soupe de percabonate de sodium dans le tambour. Ce composant est un décolorant naturel qui libère de l’eau oxygénée.

Astuce géniale pour le linge très sale ?

Ne chargez pas trop le tambour et faites tourner votre machine avec deux balles de tennis ou plusieurs balles de golf. Elles battront le linge et rendront le lavage plus efficace (à éviter avec le linge délicat).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *